• ampoule led
  • ampoule led comment fonctionne
  • spot-orientable-acier-brosse-bbc-avec-spot-led-gu10-350-lm-P-3197-3993188_1
  • spot-encastrable-orientable-blanc-fourni-avec-ampoule-led-gu10-5w-230v-et-douille-gu10-P-546066-1698065_1
  • spot-encastrable-orientable-blanc-fourni-avec-ampoule-led-gu10-5w-230v-et-douille-gu10-P-546066-1698065_1
  • spot encastrable orientable lot de 6
  • spot led

Comment installer un spot LED ?

Mise à jour 1 octobre 2022 à 09:43

Installer un spot LED soi-même

A ses débuts, le spot lumineux était exclusivement destiné à une cible professionnelle. On en trouvait surtout dans les magasins, les hôtels, les restaurants, les bars, les aéroports, les espaces de travail et les sanitaires. Aujourd’hui, le spot LED investit les maisons à la faveur du développement du marché du bricolage auprès du grand public. Qu’il soit encastrable ou pas, le spot LED peut être monté assez facilement, à condition de respecter certaines règles de sécurité. On vous explique comment.

Le spot LED : définition, avantages et typologie

A l’origine, le spot lumineux était avant tout fonctionnel, la dimension esthétique était très en retrait. Il était le plus souvent fabriqué en tôle emboutie peinte, dorée ou chromée. Il embarquait des ampoules à réflecteur avec un culot à vis (E27 ou E14). La petite révolution du spot TBT, conséquente à l’apparition des ampoules halogènes dichroïques, améliorera progressivement le rendement, le côté design et surtout la pose qui devient moins compliquée, l’ampoule halogène pouvant fonctionner directement sur le 230 volts. On distingue plusieurs types de spots lumineux (spot halogène dichroïque, spot halogène GU10, le spot décoratif pour une pose en saillie ou encore le spot extérieur que l’on retrouve autour des piscines, dans les terrasses ou en bordure des allées), mais le marché est dominé par le spot LED encastrable qui présente plusieurs avantages :

  • Là où l’halogène imposait une teinte unique de blanc à 2 800 K, le spot LED encastrable permet une large palette de températures : blanc chaud, mais aussi blanc brillant et lumière du jour ;
  • La possibilité d’embarquer une ampoule multicolore RVB gérée par télécommande pour varier les ambiances ;
  • Un faisceau de grand angle (jusqu’à 120° contre un peu moins de 38° pour un spot halogène) qui permet d’éclaire une pièce ;
  • Dans le cas du spot encastrable à LED intégrée, il n’y a plus d’ampoule. Le luminaire et la source lumineuse fusionnent. Résultat : durée de vie très longue, design personnalisable et produit ultraplat capable de s’insérer dans un faux-plafond avec très peu d’espace.
Meilleur prix
Comparer les prix
Critères
Voir plus
Patientez... Nous cherchons le prix de ce produit sur d'autres sites
Avis Ma Led : 9.1
-

Comment installer un spot LED encastrable soi-même ?

Vous aurez besoin :

  • D’un support ;
  • D’une douille ;
  • D’un spot LED (GU10 en 220 V et GU5 en 12V) ;
  • Une boite de dérivation ;
  • Visseuse ;
  • Pince coupante ;
  • Une scie à cloche.

Etape n°1 : la préparation de l’installation du spot LED encastrable

  1. On coupe le courant, comme pour toutes les opérations électriques ;
  2. Si vous comptez poser plusieurs spots LED en même temps, mesurez la longueur du plafond pour bien les répartir : divisez la longueur par le nombre de spots plus un (par 5 si vous posez 4 spots, par exemple). Posez ensuite des repères pour marquer l’emplacement de chaque spot ;
  3. Puisqu’il est compliqué dans ce cas de passer par le tableau principal, on va installer une boite de dérivation à travers laquelle le circuit va passer avant d’atteindre l’interrupteur. Vissez-la à la place choisie ;
  4. Passez un câble électrique dans la boîte tendez le jusqu’à l’emplacement du spot. Coupez à l’aide d’une pince ;
  5. Dénudez les fils électriques de chaque spot LED puis relier-les au câble d’alimentation. Insérez les fils de la même couleur dans la même borne automatique puis refermez la boite de dérivation.

Etape n°2 : l’encastrement du spot LED

  1. Percez un trou au milieu de la première plaque avec la scie à cloche ;
  2. Assemblez le spot LED et ses différents éléments, serrez les vis du spot et desserrez celles du passe-câble ;
  3. Faites passer les fils électriques puis resserrez les vis du passe-câbles ;
  4. Encastrez le spot LED dans le trou percé.

Vous êtes perdu ? Voici une vidéo très bien faite qui devrait vous aider :

Le spot orientable LED GU 10 (Le Pro)

Il s’agit d’un spot à LED étanche à l’air et répondant aux normes BBC (Bâtiment à Basse Consommation). Il diffuse une belle lumière de type « blanc chaud » à 2700 K avec une intensité lumineuse de 350 Lumens.

La finition est sans doute le point fort de ce produit, tout en acier brossé. Plusieurs avantages (4 W équivalent 60 W, finition léchée, installation simple et rapide, classe énergétique A+), mais deux petits inconvénients :

  • Grand angle d’éclairage (120°) ;
  • 5,3 cm de hauteur avec la boîte de raccordement. Vérifiez donc bien la hauteur.

Le spot encastrable orientable LED GU10 (Lampes Eco Energie)

Conforme RoHS et doté d’un indice de protection IP20 (pour une utilisation intérieure donc), ce spot LED encastrable à culot GU10 diffuse une lumière de type « blanc chaud » avec une puissance absorbée de 5 W pour un éclairage correspondant à 50 W.

Vous apprécierez le très bon rendu de ce « spot casquette », sans ombre de cerclage. Bon look et ampoules fournies.

Lot de 10 spots LED encastrables orientables (Liqoo)

Ce lot propose 10 spots LED encastrables orientables à culot GU10 avec leurs ampoules, des douilles et un cadre de montage en métal.

Les dimensions de fixation sont communes : 85 x 40 mm. On est sur une lumière de type « blanc chaud » à 3 000 K pour un IRC de 80. Le spot est orientable à 30° et éclaire sur environ 120°. Les lampes sont remplaçables, mais le produit n’est pas dimmable. Pas d’inconvénients vu le prix, mais soyez minutieux au montage pour ne pas abîmer le culot.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *