Comment choisir le meilleur vidéo projecteur Led ?

Qui n’a jamais rêvé de projeter un film directement sur le mur de son salon, de s’affranchir du cadre de la télévision ? Ma-Led.fr, étudie pour vous ce domaine afin de faciliter la recherche du modèle qui vous correspond. 

Vidéo projecteur, Rétroprojecteur, quelle différence ?

Longtemps il a semblé que ces mots étaient synonymes. Pourtant la différence est importante du point de vue de son utilisation et de ses composants. 

Le but de ces deux appareils est de projeter un image sur une surface verticale (mur, toile, draps) idéalement blanche. En revanche, le rétroprojecteur n’est capable d’afficher qu’une image fixe quant le vidéo projecteur affiche des vidéos ou images animées. 

Les deux appareils n’ont donc pas la même utilisation. La technologie varie en conséquence. 

      • Le rétroprojecteur possède deux grands procédés :
          • L’épiscope : cette technologie permet la projections d’images opaques comme une carte, une page de livre etc. 
          • Le diascope quant a lui projète uniquement des documents transparents comme des diapositives ou des supports transparents (pages transparentes contenant des textes à trous ou des images). 
      • Le vidéo projecteur reproduit donc l’image provenant d’une source vidéo. De nombreuses technologies se sont développées au fur et à mesure de l’intérêt des consommateurs. On retrouve le plus souvent 3 technologies (DLP, 3LCD et SXRD).

Notre choix: Le meilleur vidéo Projecteur Qualité / Prix à moins de 80€

Led projecteur

Marchand
Promo
Lien
Patientez... Nous cherchons le prix de ce produit sur d'autres sites

Ce qu’il faut savoir

Les video projecteurs Led connaissent un engouement important. Afin de répondre au mieux à la demande du marché, tout comme les téléviseurs Led, les constructeurs élaborent de nombreuses technologies afin d’améliorer la qualité de projection ou encore leur durée de vie. Ma-led.fr vous aide donc à y voir plus clair dans ce labyrinthe d’abréviations et de caractéristiques. 

Des technologies différentes 

          • DLP ou Digital Light Processing est une technologie basée une puce composée de différents miroirs orientables. Ce système est le plus répandu sur le marché. Il est aussi le plus abordable. Son défaut le plus connu réside dans l’apparition d’un « effet arc en ciel » chez les personnes sensibles, quand l’oeil n’est brièvement pas capable de fusionner les 3 couleurs produites (rouge, vert, bleu) par la technologie.
          • 3LCD : cette technologie est une marque déposée. Elle consiste à diviser la lumière blanche produite par la lampe dans les trois couleurs primaires à travers des filtres appelés « miroirs dichroïques ». Chaque filtre laisse passer que des ondes de lumières qui lui sont spécifiques et renvoie les autres, qui doivent passer dans les leurs. La qualité de l’image est améliorée mais les contrastes sont souvent critiques pour leurs limites. En revanche l’effet arc en ciel est totalement supprimé.
          • LCoS : Liquid Crystal on Silicon est une technologie d’affichage composée d’une couche de cristaux liquides sur un panneau en silicium. Cette technologie onéreuse est aussi la plus qualitative. On retrouve cette technologie sous différents noms en fonction des constructeurs (D-ILA par JVC / SXRD par Sony). 

La question des lampes

Choisir la bonne lampe est peut-être aussi important que de choisir la technologie du vidéo projecteur. En effet, en fonction de votre utilisation ou de votre budget, vous devrez privilégier, et donc connaitre les différents types de lampes disponibles sur le marché. 

          • UHP (Ultra High Performance) : C’est le type de lampe le plus courant sur le marché. Ce sont des lampes composées de mercure. La luminosité est très satisfaisante et performante. Les fabricants attestent une longévité entre 3000 et 6000h en fonction de l’utilisation (éco ou lumineuse). Philipps revendique une durée de vie de 10 000h pour ses modèles. 
          • LED (light-emitting diode, ou DEL en français) : Dans la majorité des cas, projecteurs nommées LED sont des vidéoprojecteurs équipés d’une technologie DLP couplée à une lampe ou ampoule LED. D’après les constructeurs ces lampes auraient une durée de vie jusqu’à 10x supérieure aux lampes UHP. En revanche, leur manque de luminosité est souvent critiquée. 
          • LASER : A l’instar de la technologie LCoS, l’affichage par LASER est le plus efficace mais aussi le plus onéreux. Le balayage laser sur deux axes (X ; Y) est similaire à celui d’un téléviseur à tube cathodique. La qualité est encore à développer (certains modèles, mais encore trop peu, affichent en HD), mais la luminosité est incomparable, comme la longévité (jusqu’à 30 000h). De plus c’est la technologie la plus efficace concernant le démarrage et l’arrêt. En effet, la lampe n’a pas besoins de préchauffage ou de refroidissement. 

Quelques chiffres à connaitre

Comme souvent sur les téléviseurs, de nombreuses informations sont disponibles sans pouvoir les apprécier. Concernant les vidéo projecteurs deux informations sont immanquables. Le contraste et la luminosité. 

L’intensité lumineuse se mesure en Lumens. Si vous souhaitez projeter dans une salle lumineuse, il faudra choisir un projecteur puissant. En règle générale, un minimum de 1000 Lumens est nécéssaire si la salle n’est pas parfaitement noire. Si le projecteur atteint plus de 2000 Lumens vous pourrez apprécier la luminosité de votre appareil dans la plupart des situations. Il est conseillé d’aller au delà des 3000 lumens pour une utilisation bureautique. 

Comme pour les téléviseurs, le contraste est mesuré en regardant la différence entre le point le plus sombre et le plus lumineux. Ce ratio (ex: 10 000:1) n’est cependant pas tout le temps une preuve de qualité. En effet la base de calcul n’est pas commune à tous les constructeurs, et certains contrastes affichés sont en réalité légèrement inférieur. Il n’y a donc pas de ratio de contraste idéal. En revanche nous nous accorderons pour dire que vous pouvez prendre comme base un ratio de 10000:1. 

Comment choisir 

Naturellement, le choix d’un vidéo projecteur se base sur deux critères. Le budget maximal qui lui sera dédié et son utilité. En effet le choix d’un vidéo projecteur peut varier si vous préférez une projection de films le soir, de jeux vidéos ou encore de sport.

Selon le budget

      • – de 500€ :Si vous désirez acheter un vidéoprojecteur de qualité pour un petit budget, nous conseillons la technologie DLP qui est la plus abordable. De nombreux produits sont disponibles sur le marché à ce prix la. Leur grande différence se basera sur la définition et les contrastes, ainsi que la durée de vie de la lampe. 
      • Entre 500 et 2000€ vous aurez déjà un grand choix de qualité. Vous pourrez choisir entre la technologie DLP ou 3LCD surtout lorsque cous êtes sensibles à l’effet arc-en-ciel. A ce prix la, optez uniquement pour des définition HD ou supérieures et faites marcher la concurrence concernant la luminosité et les contrastes et leurs fidélité d’image. 
      • Au dessus de 2000€ vous devez absolument choisir une technologie LCoS. A ce prix vous méritez l’image la plus complète, et cette technologie en est capable. De plus vous pourrez entrer dans la cour des lampes LASER les plus réussies.

Selon l’utilisation 

Si le budget n’est pas une contrainte, vous devez réfléchir à l’utilisation future de votre projecteur. En effet, il n’est pas nécessaire de débourser 4000€ si vous achetez un videoprojecteur pour retransmettre occasionnellement du sport. 

La première question a se poser est celle de la fréquence. Si vous comptez utiliser votre appareil tous les soirs, ou uniquement pour des soirées cinéma ciblées. Si l’utilisation est quotidienne, il sera important de préférer un appareil de qualité, sinon l’habitude saura trouver quelques défauts rapidement. 

La seconde question porte sur l’utilisation en elle même. Allez vous projeter des films, du sport, des jeux vidéos ? Les 3 ? En fonction de votre choix, il faudra privilégier des modèles lumineux, réactifs. Si votre utilisation principale se cantonne à la projection de films et séries, alors vous aurez besoins de privilégier la luminosité, les contrastes et la définition. Si vous aimez projeter en particulier du sport pour les matchs du dimanche soir, nous vous conseillons en particulier la définition et la réactivité de l’image. Si vous êtes un joueur de jeux vidéo, vous aurez besoins de choisir un projecteur possédant un Input Lag le plus faible possible, de bons contrastes, une bonne luminosité pour jouer à toute heure ainsi qu’une très bonne définition. C’est peut être pour les jeux vidéos que vous aurez besoin d’être le plus exigeant avec les caractéristiques de votre appareil. De nombreux constructeurs s’attachent aujourd’hui à produire des projecteurs spécialisés pour les jeux vidéo. 

Cet article peut vous aider aussi: tout savoir sur le projecteur Led

Ce qu’il faut savoir avant d’acheter un téléviseur Led, Oled, Qled, Lcd…

Mise à jour 27 août 2021 à 05:53

Il y a encore quelques années, uniquement 3 chaines étaient diffusées sur les téléviseurs. Une révolution qui semble lointaine, tant le monde des téléviseurs a évolué. Aujourd’hui nous pouvons non seulement nous asseoir devant les chaines de la TNT, mais aussi bingewatcher des séries sur des plateformes de streaming ou encore jouer aux jeux vidéos. 

Avec le nombre croissant de modèles, est apparu un nombre incalculable de descriptifs visant à détailler les modèles. Avec Ma-Led.fr nous vous proposons de clarifier toutes ces appellations aussi farfelues que marketing. 

Quel type d’éclairage LED pour votre jardin ?

Nettement moins énergivores que les éclairages traditionnels, les ampoules LED sont devenues incontournables pour réduire nos factures d’électricité. Avec une durée de vie bien plus importante que les dispositifs classiques, elles s’inscrivent dans une démarche économique et plus respectueuse de l’environnement. Utilisables en intérieur comme en extérieur, elles sont désormais des objets de décoration à part entière. Vous recherchez un éclairage alliant praticité et esthétique ? Voici quelques idées lumineuses pour faire bon usage des LED dans votre jardin.

Des appliques murales design

Pour votre façade ou votre terrasse, l’applique extérieure se doit de vous garantir une quantité de lumière suffisante pour faciliter votre quotidien à la nuit tombée. Sachez que les led remplissent parfaitement cette fonction. Les enseignes rivalisant de créativité, en trouver une à votre goût est un jeu d’enfant !

Un bandeau de LED pour éclairer en douceur

Pour délimiter un espace, comme une terrasse par exemple, rien de tel que ce type d’éclairage. Certains modèles étant équipés d’un variateur led, il est même possible de choisir l’ambiance selon votre humeur !

Des objets décoratifs qui subliment votre terrasse

Pour illuminer votre extérieur, il existe une multitude d’objets décoratifs très originaux. Plus la peine de s’ennuyer avec d’onéreux branchements électriques, car ceux-ci fonctionnement bien souvent à l’aide de capteurs solaires. Certains sont même utilisables avec le Wi-Fi, et peuvent être pilotés à distance grâce à votre smartphone. Parmi ces astucieux articles connectés, on trouve des pots de fleurs géants, des poufs lumineux, ou encore de simples boules colorées à disposer où bon vous semble.

Le parasol avec éclairage intégré pour éclairer vos soirées d’été

Lorsque la soirée d’été se prolonge, il faut trouver une source d’éclairage adéquate. En voici une qui n’est pas dénuée d’intérêt, le parasol LED. Fini les lampes qui encombrent la table ! Si le vôtre n’est pas équipé de cet ingénieux système, vous pouvez simplement acheter un boîtier qui se fixe directement sur le mat.

La guirlande LED pour une ambiance chaleureuse

Si vous souhaitez créer une ambiance festive dans votre jardin, pensez à la guirlande lumineuse. Il s’agit du dispositif led prix le plus abordable. Électrique ou solaire, son effet est garanti pour vos fêtes estivales ou en décoration permanente. Elle peut également être utilisée pour ajouter une touche de couleur à votre extérieur.

Des lampes solaires à utiliser partout

Pour profiter de tous les recoins de votre jardin, pensez aux baladeuses dont les atouts sont indéniables :

  • Autonomes grâce à leur système de recharge solaire, elles vous apportent la lumière là où il faut.
  • Elles peuvent aussi être utilisées dans les espaces qui ne bénéficient pas d’éclairage permanent, comme lors de la réalisation de travaux par exemple.
  • Elles sont très pratiques en camping
  • Elles sont peu onéreuses

Que vous recherchiez un éclairage fonctionnel ou que vous souhaitiez créer une atmosphère particulière, l’ampoule led est idéale. Si vous aimez jouer avec les ambiances, n’hésitez pas à multiplier les sources de lumière. De nombreux luminaires étant désormais autonomes et nomades, il n’y a plus de raison de s’en priver !

Les Rubans à Led : Pourquoi ?

Un ruban à LED offre un plus bel effet lumineux et décoratif qu’une lampe classique qui n’apporte aucune valeur ajoutée à une décoration d’intérieur. Mais, avant d’arrêter votre choix, il est important de vous poser les bonnes questions sur son utilisation et sa consommation. Voici donc ce que vous devez savoir sur les rubans à LED !

Pourquoi utiliser des rubans LED pour votre éclairage ?

Pour vos multiples besoins de décoration d’intérieur, les rubans LED sont des luminaires dont l’utilisation s’avère précieuse pour créer un éclairage parfait. Ils apportent une singularité à votre pièce, et sont posés de manière à mettre en avant les éléments de décoration présents. En raison de leur texture très flexible et de leur harmonie lumineuse, ils sont prisés pour tout type d’éclairage en intérieur et en extérieur. De plus, les rubans à LED sont des accessoires très résistants qui proposent une durabilité remarquable. Le critère principal pour un choix efficace est le lieu d’installation. Par ailleurs, l’étanchéité du luminaire, son indice de protection et ses températures de couleur peuvent aussi être déterminant dans votre choix.

Quels sont les différents types de ruban LED ?

On retrouve sur le marché, deux types de rubans LED : le « Monochrome » offrant une seule couleur d’éclairage, et le « RGB » (Red, Green, Blue) qui peut émettre différentes couleurs d’éclairage. Équipé d’un contrôleur de tension et d’une télécommande, vous pourrez moduler l’intensité d’éclairage de votre ruban à LED RGB, suivant vos besoins et en fonction de l’ambiance recherchée. Pour votre aménagement, choisissez entre :

Le ruban 30 LED/mètre : ce modèle offre un éclairage modéré qui permet de distinguer les objets dans un endroit sombre ;

Le ruban 60 LED/mètre : cette référence de ruban à LED est généralement utilisé pour un éclairage standard. Il est un bon choix si vous souhaitez l’utiliser pour le salon, la chambre, le couloir, la salle de bains, etc.

Le ruban 120 LED/mètre : ce type de ruban LED propose un éclairage d’intensité élevée. Il est utilisé en extérieur, notamment pour le jardin, la terrasse, la piscine, etc.

• Si vous souhaitez une gamme supérieure, sachez que le suivant est le ruban 204 LED/mètre.

Quelle consommation électrique pour les rubans LED ?

L’usage des rubans LED n’entraine aucune augmentation de votre consommation énergétique. En effet, la grande majorité de ces luminaires fonctionne en basse tension (12 volts). Ce qui permet de les adapter à tous les projets d’éclairage en toute sérénité. Mais attention, en fonction du type de ruban, vous n’avez pas la même consommation déclinée en watts/mètre sur la fiche des produits. Plus vous avez de LED au mètre sur votre ruban, plus l’éclairage obtenu est puissant, parce qu’il existe un écart réduit entre chaque LED. À titre d’exemple, un ruban à LED équipé de 240 LED/mètre consommera 24 watts au mètre, pendant qu’un ruban de 60 LED/mètre utilisera 4,8 watts au mètre.

Cet article vous intéressera peut-être si vous voulez: Tout savoir sur les led

Tout savoir sur les Led

Mise à jour 26 avril 2022 à 12:39

Tout ce qu’il faut savoir sur la LED

L’éclairage a toujours revêtu une importance capitale pour les Hommes et pourtant, les sources lumineuses de qualité sont relativement récentes. Elles s’inscrivent de facto dans le sillage de l’apparition de la « fée électricité » dans les foyers. Depuis la lampe à huile, vieille de quelque 22 000 ans, l’éclairage a fait son petit bonhomme de chemin pour arriver jusqu’aux LEDs contemporaines, voire au-delà, car l’après-LED se prépare déjà.

Qu’est-ce qu’une LED ?

Le mot « LED » est un anglicisme, abréviation de l’appellation « Luminescent Emitting Diode ». La traduction française officiellement recommandée est « Diode électroluminescente », mais vous ne la croiserez pas très souvent pour des raisons évidentes de praticité. On parle donc de « LED », plus rarement de « DEL », abréviation de l’appellation française. Fermons cette parenthèse linguistique.

spot-encastrable-orientable-blanc-fourni-avec-ampoule-led-gu10-5w-230v-et-douille-gu10-P-546066-1698065_1

Concrètement, qu’est-ce qu’une LED ? C’est un dispositif semi-conducteur qui émet de la lumière lorsqu’il est traversé par un courant électrique. La lumière est produite lorsque les particules qui transportent le courant se combinent à l’intérieur du matériau semi-conducteur. La technologie LED vient donc en rupture des autres sources qui utilisent des filaments chauffants (en carbone ou en tungstène pour les lampes à incandescence classiques ou halogènes) ou encore la décharge gazeuse comme les lampes fluorescentes.

Si vous souhaitez en savoir plus sur le fonctionnement d’une ampoule LED, parcourez notre article dédié. On estime que la technologie représentera plus de 75% de l’éclairage à l’horizon 2020 (éclairage domestique, luminaires, lieux où les cycles d’allumage et d’extinction sont fréquents, décoration et design, mise en valeur artistique, écrans de téléviseurs et d’ordinateurs, éclairage public, etc.).

De la lampe à huile à la technologie LED : chronologie des types d’ampoules

Avant de détailler le mode de fonctionnement de l’ampoule LED, intéressons-nous un instant à la typologie des technologies mobilisées pour l’éclairage. L’ampoule LED vient clore un cheminement intéressant qui s’est employé, depuis le 19e siècle, à réduire sans cesse la consommation énergétique tout en boostant l’efficacité lumineuse (rapport entre le flux lumineux émis et la puissance absorbée) :

  • La lampe à huile : c’est sans doute le système d’éclairage le plu ancien (20 000 ans avant J.-C. Il s’agissait alors de simples pierres évidées puis remplies d’huile végétale dans laquelle on trempait une mèche ;
  • La bougie : contrairement à ce que l’on pourrait penser, cette source d’éclairage encore d’actualité n’a vu le jour qu’au Moyen Âge, vers l’an 1000 ;
  • La lampe à huile améliorée, dotée d’un réservoir disposé à hauteur de flamme pour une meilleure stabilité, apparait au 18e siècle ;
  • Le 19e sera le siècle de la lampe à gaz qui ornait la rue de la Paix de Paris ;
  • A partir de 1860, la lampe à pétrole gagne du terrain, notamment après la découverte d’importants gisements pétroliers aux Etats-Unis ;
  • La lampe à incandescence voir le jour en 1879 grâce à Thomas Edison. Elle utilise dans un premier temps un filament de carbone, avant que cet élément chimique ne soit remplacé par le tungstène qui induit une meilleure efficacité lumineuse (environ 6 lumens par watt) ;
  • La lampe halogène est inventée en 1959. C’est une lampe à incandescence avec un filament de tungstène à laquelle on a ajouté un gaz de remplissage (iode ou brome) avec une meilleure efficacité lumineuse ;
  • La technologie LED est développée en parallèle, dès le début du 20e.

Jusqu’aux années 1980, les LED étaient hors de prix pour le grand public. Elles se monnayaient à 200 $ pièce. Leur application se résumera dans un premier temps à l’équipement des laboratoires de recherche les plus huppés. On doit l’optimisation du processus de production de la diode électroluminescente à Fairchild Semiconductors qui, se basant sur un procédé planaire pour la fabrication de puces semi-conductrices, réussit à produire des LED avec un coût de revient moyen de 5 cents. Ce fut donc le début de la technologie LED pour le grand public.

La LED : un marché porteur qui ne faiblit pas

Selon une enquête menée par LEDInside en 2017, le marché mondial de l’éclairage dépasse aujourd’hui les 30 milliards de dollars, avec un taux de pénétration de 52%, toutes applications confondues. Les principaux moteurs de la croissance de ce marché porteur sont les Etats-Unis et l’Inde, notamment dans les bureaux, les commerces, l’industrie, les tunnels et surtout l’éclairage public. En France, la vente de LED a connu un premier boom en 2013, au lendemain de l’interdiction de la lampe à incandescence à la fabrication et à la vente par une directive européenne. Un deuxième boom devrait être constaté dès la fin de l’été avec le retrait des lampes halogènes. Les principaux acteurs de l’éclairage LED en France sont Philips Lighting, General Electric et Osram, mais les startups TECH sont de plus en plus nombreuses à se lancer dans la filière, profitant d’une conjoncture favorable, notamment au niveau de l’éclairage public et du Light Design domestique.

Prix, durée de vie et consommation de la LED

C’est un fait, une ampoule LED vous coûtera bien plus cher qu’une halogène, du moins à l’achat. En moyenne, une LED vous coûtera 10 € (contre 3 à 4 € pour une ampoule halogène). Mais lorsque l’on compare les durées de vie et les consommations respectives, on comprend vite que la LED est le choix le plus rationnel :

  • La LED peut tenir entre 50 000 et 100 000 heures, contre 2 000 à 3 000 heures pour une ampoule halogène et 6 000 à 15 000 heures pour une ampoule fluorescente ;
  • La LED consomme beaucoup moins d’énergie que les ampoules issues des autres technologies. Une ampoule à filament qui restitue 60 W va consommer 60 W par heure. Une ampoule LED qui restitue 60 W ne consommera que 9 W par heure. Sur la facture, les économies sont substantielles (voir le tableau ci-dessous).

#1 Quel culot choisir ?

Pour acheter la bonne ampoule LED, il faut déjà connaître précisément le culot supporté l’appareil ou l’emplacement qui va l’accueillir. C’est un système de fixation normalisé qui va s’associer à une douille pour fixer l’ampoule mécaniquement et l’alimenter électriquement. A ce stade, il est difficile d’être exhaustif. Les culots les plus populaires en France sont le culot à vis E27, le support d’ampoule à vis E14, le culot B22 (également appelé culot à baïonnette) et les culots GU10 et GU5 que l’on retrouve surtout dans les faux plafonds. La première lettre du code du culot correspond à son inventeur (« E » pour Edison, par exemple), la seconde au diamètre du culot en millimètre.

#2 Choisir la bonne puissance

Si votre achat vise le remplacement d’une ampoule d’une technologie plus ancienne, vous allez devoir faire un petit calcul car la puissance d’une LED n’est pas équivalente à celle d’une ampoule fluocompacte ou d’une ampoule à incandescence. La LED permet une puissance jusqu’à 10 moins élevée pour le même rendu lumineux. Sans trop rentrer dans les détails techniques, voici les données à garder en tête pour ne pas vous tromper :

  • Ampoule à filament : 12 lumens par W (lm/W) ;
  • Ampoule halogène : 12 lm/W ;
  • Ampoule basse consommation : 60 lm/W ;
  • Ampoule LED : 100 lm/W.

Ainsi, si votre salon compte 2 ampoules halogènes de 60 W, vous avez un besoin total de 60 W x 2 x 12 lm = 1 440 lm. Cela correspond environ à deux ampoules LED de 7 W chacune (2 * 7 W * 100 lm = 1 400 lm).

Marchand
Promo
Lien
Patientez... Nous cherchons le prix de ce produit sur d'autres sites
Marchand
Promo
Lien
Patientez... Nous cherchons le prix de ce produit sur d'autres sites

#3 Choisir le bon angle d’éclairage de l’ampoule LED

C’est une question de goût, mais pas seulement. Si vous souhaitez un éclairage général de la pièce, optez pour une ampoule LED avec un angle compris entre 180 et 360°. Si vous visez un éclairage fonctionnel dans un atelier ou un espace de travail, vous pouvez opter pour une ampoule LED à faible angle de diffusion (entre 30 et 120°). Si vous visez un éclairage décoratif pour mettre en valeur un meuble ou un tableau artistique par exemple, optez pour là encore pour un petit angle de diffusion.

#4 Choisir la bonne température de couleur de l’éclairage LED

Tout dépend encore une fois de la fonction que va jouer l’ampoule LED et de vos envies. La LED vous offre une large palette de températures de couleur : blanc chaud (également appelée « lumière du jour » tirant vers un jaune orangé), blanc chaud léger (s’apparente à une lumière jaune) ou un éclairage blanc « froid » ou blanc « industriel » qui tire vers une lumière bleuâtre.

  • A la maison, optez pour un blanc chaud ou un blanc chaud léger, soit entre 2 200 K et 3 000 K. Ce sont les températures de couleur de l’ambiance cosy et chaleureuse ;
  • Pour les espaces de travail, optez pour un éclairage franc en blanc neutre qui ne fatigue pas les yeux (entre 4 000 et 4 500 K) ;
  • Enfin, pour une lumière de mise en valeur ou de balisage, optez pour une ampoule LED qui diffuse une lumière bleutée (entre 5 500 et 6 000 K).

#5 Autres critères d’achat de l’ampoule LED

  • Les LED ne sont pas toutes utilisables avec un variateur. Quand elles ne le sont pas, vous retrouverez le logo noir représentant un potard barré ;
  • Les LED « retrofit » consomment encore moins que les LED classiques, mais c’est quasiment sans incidence sur la facture (environ 30 centimes toutes les 1 000 heures d’éclairage) ;

#6 Où acheter mon ampoule LED ?

Une ampoule LED s’achète dans un magasin physique (Leroy merlin, Darty et autres enseignes de bricolage ou encore dans une grande surface), ou, mieux, en ligne sur Amazon, Manomano ou Cdiscount où vous pourrez consulter les avis des utilisateurs, poser des questions au vendeur et faire des recherches sur le web avant de faire un choix éclairé, c’est le cas de le dire.

Lot de 5 ampoules LED Ascher

Diffusant une belle lumière de couleur « blanc chaud » à 2 700 K, ce lot de 5 ampoules à moins de 15€ de culot E14 vous aideront à installer une ambiance cosy en intérieur. Point fort ? Un excellent rapport qualité prix : classe énergétique A+, une puissance de 40 W (équivalent halogène) et un angle de faisceau de 270° pour un éclairage large et uniforme. Point faible ? Une durée de vie de moins de 20 000 heures (malgré l’allégation de 30 000 heures du fabricant). Comptez un temps de démarrage d’une demi-seconde.

L’ampoule LED E27 12 W signée Vision-EL

Visions-EL frappe fort avec un rendement tout simplement bluffant. Cette ampoule à moins de 3€ de petite taille, idéale pour un (petit) abat-jour, propose un éclairage puissant (équivalent 110 watts d’une ampoule à incandescence classique) pour une faible consommation. Vous apprécierez une puissance maximale dès l’allumage.

On est sur un blanc chaud léger à 3 000 K avec un angle de diffusion correct (220°).

Ce produit est conforme aux normes CE, RoHS, EMC et RF 960°. Garantie fabricant de 2 ans. Le seul point négatif est peut-être la durée de vie qui ne dépasse pas 25 000 heures.

Patientez... Nous cherchons le prix de ce produit sur d'autres sites

Lot de 5 LED GU10 4W de Lighting Ever

Il s’agit d’un lot de 5 ampoules un prix à moins de 18€  pour remplacer les ampoules halogènes GU10 ordinaires, notamment sur un faux plafond. Installation facile, temps de démarrage inférieur à 0,5 seconde, angle de rayonnement moyen (120°) avec une lumière de type « blanc chaud » à 2 700 K. A 14 € les 5 unités, l’ampoule LED vous revient à moins de 3 €.

Il y a tout de même quelques inconvénients :

  • Durée de vie inférieure à la moyenne (environ 15 000 heures) ;
  • Certains utilisateurs sur Amazon reportent des problèmes de longévité. En cause : la résistance de série est de mauvaise qualité. Si vous êtes un peu bricoleur, vous pouvez la changer à la réception.

Ce produit est sous garantie pendant 1 an.

Lot de 10 Ampoules LED G9 20 W de la marque Elinkume

Ces ampoules douces seront installées sur un lustre à plusieurs ampoules ou sur des lampes de chevet. Elles diffusent une lumière de type « blanc chaud léger » à 3000

K, équivalent à 20 W (halogène).

Ce lot de 10 ampoules à moins de 20€ est un best-seller.  Vous pouvez en commander les yeux fermés si vous avez un besoin de ce type (lampe de chevet, éclairage décoratif, lumière tamisée).

Quelle LED choisir pour une rénovation électrique ?

Mise à jour 20 mars 2022 à 10:48

La rénovation électrique d’un habitat évoque souvent certaines problématiques relatives à l’éclairage. Quelle LED choisir pour réduire efficacement vos dépenses énergétiques ? Quelles solutions sont essentielles pour garantir la sécurité de vos installations ? Cet article répondra à ces questions pertinentes.

Nouvelle Installation électrique : Allier écologie, économie et technologie

Installer des LEDs pour réduire vos factures énergétiques

Depuis plusieurs années, les ampoules à LEDs sont devenues des solutions immanquables lors d’une rénovation électrique. En effet, ces systèmes d’éclairages jouissent de nombreuses caractéristiques attrayantes.

Contrairement à une ampoule « traditionnelle », une installation à LEDs ne contient pas de gaz ni de mercure. Bien que cela puisse paraître anecdotique aux premiers abords, cet argument est néanmoins une caractéristique majeure relative à l’écologie. De même, la durée de vie de ces équipements est définie à environ 20 ans. Cette estimation est 25 à 50 fois plus importante qu’une ampoule traditionnelle.

La consommation énergétique est également un atout décisif pour de nombreux Français. Effectivement, une installation à LEDs sera 10 fois moins énergivore qu’une ampoule à incandescence. Par ailleurs, comparées aux systèmes fluo compacts, ces solutions vous permettront de diviser par 5 vos dépenses mensuelles.

Enfin, l’absence de chaleur dégagée et l’allumage instantané assureront un confort d’utilisation optimal. Pour en savoir plus à ce sujet, n’hésitez pas à consulter notre article pour tout savoir sur les LEDs.

La domotique, une technologie séduisante

La domotique fait référence aux nombreuses technologies dites « connectées » au sein d’un habitat. Évidemment

, de nombreux internautes penseront immédiatement aux fameuses enceintes à commande vocale ainsi qu’aux SmartTV. A l’instar de ces équipements, les ampoules à LEDs permettent d’automatiser et de personnaliser vos systèmes d’éclairage. Un couple pourra, par exemple, installer rapidement une ambiance propice lors d’un dîner aux chandelles. De même, les passionnés du petit écran profiteront d’une immersion optimale via un éclairage adapté. Bref, automatiser ou « tamiser » chaque source lumineuse fait référence à un confort non-négligeable.

Meilleur prix
Comparer les prix
Critères
Voir plus
Promo -11%
Patientez... Nous cherchons le prix de ce produit sur d'autres sites
Avis Ma Led : 9.3
-
Patientez... Nous cherchons le prix de ce produit sur d'autres sites
Avis Ma Led : 9.3
-
Promo -44%
Patientez... Nous cherchons le prix de ce produit sur d'autres sites
Avis Ma Led : 9.3
-


Rénovation électrique en région parisienne : une question de sécurité

La mise aux normes

Sans surprise, l’installation et renovation électrique à paris imposent certaines mises aux normes. Cette information est d’autant plus évidente lorsque l’habitat concerné fait partie d’un vieil immeuble haussmannien. La sécurisation est primordiale afin d’éviter des scénarios complexes. Le choix d’un professionnel reconnu est indispensable. L’entreprise DEEP (Dépannage Electricité Electricien Paris) fait partie de ces sociétés populaires auprès des Parisiens.

Lors de cette mise aux normes, votre professionnel installera de nouvelles prises avec broche terre (si nécessaire). De même, l’ajout d’un disjoncteur au tableau électrique sera parfois indispensable. En toute logique, ces prestations dépendront de l’état initial de vos installations.

La création de nouveaux raccordements ou points électriques

L’ancienneté d’un immeuble haussmannien évoquera parfois un nombre insuffisant de points électriques. Une nouvelle fois, la prestation d’un professionnel sera nécessaire pour procéder à la création de nouveaux raccordements. Ceux-ci assureront une parfaite compatibilité avec vos ampoules à LED ainsi qu’un confort optimal au sein de votre habitat.

Pour conclure

Le choix d’ampoules à LEDs lors d’une rénovation électrique en région parisienne (ou en province) est effectivement une solution économique, écologique et confortable. Néanmoins, la révision de l’installation de votre habitat peut être nécessaire. En cas de doutes, n’hésitez pas à contacter un professionnel !

  • ampoule led
  • https://www.awin1.com/cread.php?awinmid=6948&awinaffid=285111&clickref=&p=https%3A%2F%2Fwww.cdiscount.com%2Fmaison%2Fampoules-led-halogenes%2Felinkume-lot-de-10-ampoules-led-g9-388lm-3w-equiva%2Ff-11731-eli6556887239315.html%3FidOffre%3D207572001%23mpos%3D1%7Cmp
  • tube led philips

Mise à jour 15 août 2021 à 05:46

Fonctionnement d’une ampoule LED

Vous n’êtes pas sans savoir que les ampoules à incandescence classique se sont éteintes en Europe, la faute à une surconsommation énergétique et à une empreinte carbone trop élevée. Dès septembre 2018, ce sera au tour des ampoules halogènes de passer dans la clandestinité. Préparez-vous donc à voir la technologie LED monopoliser l’éclairage. Et si on s’intéressait de près à son fonctionnement ?

L’éclairage LED : l’histoire d’une invention

En 1907, le chercheur britannique des laboratoires Marconi Henry Joseph Round est intrigué par un phénomène : lorsque l’on applique 10 volts sur du cristal de carborundum (carbure de silicium), il émet une lumière jaunâtre. Cette curiosité va toutefois rester au stade d’observation empirique pendant deux décennies, avant qu’Oleg Vladimirovich Losev, chercheur russe, ne vienne creuser le sujet et jeter les bases de l’ampoule LED avec son papier pionnier : « Détecteur de carborundum lumineux, effet de détection et oscillations avec les cristaux ». Pendant plusieurs décennies, aucun progrès n’a été réalisé depuis le soubassement théorique du chercheur russe qui décéda prématurément en 1942 à l’âge de 39 ans. Une décennie après la Seconde Guerre Mondiale, Rubin Braunstein de la Radio Corporation of America s’intéresse à la question et remarque que certaines diodes simples émettent une lumière infrarouge lorsqu’elles sont reliées à un courant. Ce sera le point de départ d’une cascade de découvertes et d’inventions qui nous guideront jusqu’à la technologie LED que nous connaissons aujourd’hui. Ma-Led.fr vous propose un petit timelapse de l’histoire de l’éclairage LED :

  • En 1961, Gary Pittman et Bob Biard de Texas Instruments reçoivent un le brevet pour la LED infrarouge ;
  • Un an plus tard, Nick Holonyak Jr. de General Electric développe la première diode électroluminescente qui émet une lumière rouge ;
  • En 1972, George Craford, élève de Holonyak, invente la première LED jaune, puis présente une ampoule LED plus puissante que celle de son mentor ;
  • En 1976, Thomas Pearsall développe une diode électroluminescente à haute luminosité destinée à une application dans les télécommunications ;
  • Shuji Nakamura de Nichia Corporation propose la première LED bleue en 1979. Il aura fallu attendre 1994 pour la voir commercialisée en Europe et en Amérique du Nord, grâce notamment à Fairchild Semiconductors qui aboutira à un procédé planaire permettant de réduire le coût de revient à 5 cents par pièce.
    Meilleur prix
    Comparer les prix
    Critères
    Voir plus
    Patientez... Nous cherchons le prix de ce produit sur d'autres sites
    Avis Ma Led : 8.9
    -
    Promo -14%
    Patientez... Nous cherchons le prix de ce produit sur d'autres sites
    Avis Ma Led : 8.8
    -

Comment fonctionne l’ampoule LED ?

On l’appelle « lampe à diode électroluminescente », « lampe à DEL », « lampe à LED » ou tout simplement LED » (abréviation de l’appellation anglophone « Light-Emitting Diode) est un composant semi-conducteur électronique qui utilise des diodes électroluminescentes pour éclairer. Cette technologie représente la 4e génération d’éclairage grand public après l’ampoule à incandescence classique, l’ampoule halogène et la fluocompacte. Mais comment fonctionne la LED ? Comme toute technologie qui se veut disruptive, la LED s’éloigne du concept de ses ancêtres. La lumière ne vient plus de la chaleur, mais des composantes de l’ampoule elle-même. Le mode de fonctionnement emprunte à la physique quantique des semi-conducteurs. Mais pas de panique, c’est plutôt simple. Les semi-conducteurs sont des matériaux sont une espèce de mélange entre les conducteurs métalliques et les isolants (comme le plastique). Ils disposent de deux bandes proches mais qui ne se chevauchent pas : une bande de conduction et une bande de valence. En appliquant une tension suffisante, se produisent les évènements suivants :

  1. La bande de valence perd un électron qui passe à la bande de conduction. La première a donc un « vide », la seconde un électron en plus qui va transporter le courant ;
  2. Cette configuration étant instable, l’électron finira par retourner à sa place, dans la bande de valence ;
  3. Répétée à l’infini, cette séquence permet des allers-retours d’électrons entre les deux bandes de façon continuelle ;
  4. Chaque échange libère un photon, la molécule source de la lumière.

Vous pouvez à présent profiter de tous les avantages de l’ampoule LED et… briller en soirée en vous prêtant à l’exercice de la vulgarisation ! Si vous n’avez pas tout compris, retenez juste qu’en passant de l’incandescence à la LED, vous faites des économies dans perdre en confort lumineux et ça, c’est vraiment intelligent. Si vous êtes du genre visuel, regardez plutôt cette vidéo explicative :

Pourquoi la LED s’impose un peu partout ?

Difficile d’être exhaustif, tellement les avantages de l’ampoule LED sont nombreux. Voici les plus éloquents :

  • Selon la Commission européenne, la consommation d’une LED est 8 à 10 fois plus faible que celle d’une ampoule à incandescence classique, et jusqu’à 5 fois plus faible que celle d’une ampoule fluocompacte (pourtant appelée « ampoule basse consommation). Une bonne ampoule LED sera au moins de classe énergétique A, les plus efficaces étant en A++ ;
  • Une durée de vie record : on passe de 1 000 heures pour une ampoule à incandescence classique à une fourchette de 25 000 à 50 000 heures, soit une durée de vie d’environ 20 ans pour une utilisation quotidienne à raison de 3 heures par jour. Autre avantage de taille : le cycle d’allumage et d’extinction n’impacte pas la longévité des LED. Résultat : moins de maintenant et moins de coûts cachés ;
  • L’allumage instantané, avec une puissance lumineuse maximale (100%) dès l’allumage, contrairement aux ampoules fluocompactes qui nécessitent parfois plusieurs minutes avant de diffuser un éclairage optimal ;
  • Température extérieure raisonnable (autour de 35°C). Il n’y a donc pas de risque de brûlure ;
  • Offre étoffée : formes, tailles et culots différents ;
  • Respect de l’environnement : les LED sont généralement constitués de produits recyclables ;
  • Taille réduite et meilleure résistance aux chocs.

Quelques petits inconvénients viennent nuancer le tableau, mais la balance penche largement en faveur des avantages. Il s’agit par exemple de l’impact du processus de fabrication, particulièrement énergivore, et un prix à l’achat relativement élevé malgré un retour sur investissement assez rapide. Notons également que la lumière bleue des LED de grande puissance peut représenter un risque pour les personnes qui souffrent de pathologies oculaires. Enfin, il subsiste des problèmes de compatibilité entre les LED et les variateurs de lumière (potentiomètre).

Le lot de 10 ampoules LED G9 3W

Excellent rapport qualité prix pour ce lot de 10 ampoules LED à lumière blanche chaude. Avec un flux lumineux de 220 lumens, un angle de vision de 360° et un culot G9, ces ampoules sont surtout destinées aux lampes de chevet dans une chambre à coucher la chambre des enfants ou un petit séjour.

Ce produit est certifié Commission Européenne (CE) et RoHS (limitation des substances dangereuses). Ce produit recueille 100% d’avis favorables à la faveur d’un excellent rapport qualité-prix.

Le Tube LED R7s 14 W de Philips

Il s’agit d’un tube linéaire LED à un petit prix   qui est « dimmable » : son intensité lumineuse est réglable grâce au variateur. Couleur plutôt blanche et chaude (Philips s’est sans doute trompé sur la notice qui promet une lumière « froide et énergisante »).

tube led philips

Ce tube pourra remplacer une ampoule halogène de 300 W voire de 500 W sur un lampadaire par exemple. De belles économies en vue. La graduation de la lumière reste dans la moyenne de ce qui se fait chez la concurrence à ce prix. 100% des avis Amazon évaluent ce produit à 4 étoiles et plus (sur 5).


Et pour approfondir vos connaissances sur le sujet n’hésitez pas à venir lire notre article très complet sur tout ce qu’il faut savoir sur les led.

  • ampoule hallogene comment choisir - ma-led.fr
  • lampe hallogene
  • applique murale led decoratif
  • lampe moderne
  • lampe bureau led
  • eclairage-intérieur-led

Mise à jour 15 août 2021 à 05:26

Eclairage d’intérieur : quelle équipement LED choisir ?

Direct ou indirect ? Plutôt esthétique ou résolument fonctionnel ? Pour une ambiance chaleureuse et cosy ou pour apporter vitalité, tonus et dynamisme ? Diffuser un simili de la lumière du jour ou plutôt une lumière aux accents bleutés ? Qu’il soit en spot, en suspension, à poser ou à accrocher, l’équipement LED d’intérieur est bien plus qu’un dispositif d’éclairage : c’est la touche charme de votre déco ! Ma-LED vous propose un dossier complet !

  • guirlande-lumineuse-exterieur-tube-led-8-fonctions-24-m-multicolore-P-1382797-6611515_1
  • tube-led-t8-miidex-P-4922-66259_1
  • ampoule-led-s19-linolite-6w-P-4922-2048449_1
  • néon led
  • tube néon led
  • ampoule-led-s19-linolite-6w-P-4922-2048449_1
  • lot 5 tube led neon
  • néons led

Mise à jour 2 octobre 2022 à 07:07

Néons led , lequel choisir ?

Une meilleure efficacité énergétique et une durée de vie nettement plus longue. C’est ce qui plaide en faveur du tube LED (également appelé néon LED) en remplacement d’un tube fluorescent classique. Il s’agit d’un tube qui mobilise plusieurs LED de puissance faible à moyenne, avec un rendement lumineux et une conduction de chaleur équilibrés sur toute la longueur. Voici comment bien acheter votre tube à LED.

#1 Quand opter pour un tube LED ?

Au-delà de tous les avantages de la technologie LED que nous avons eu l’occasion de détailler, le principal avantage du néon LED reste la concentration de la puissance lumineuse dans un faisceau étroit vers une direction précise. C’est d’ailleurs ce qui en fait une source de lumière intéressante dans les locaux de production industrielle, les lieux publics, les magasins, les entrepôts, les garages de stationnement, les salles et équipements de réfrigération et, plus largement, dans toutes les enceintes qui ne nécessitent pas à un éclairage à la fois vers le haut et vers le bas. Les tubes à LED sont par ailleurs la source lumineuse de choix pour les détecteurs de mouvement car ils s’allument et s’éteignent immédiatement.

tube néon led

Le tube LED peut parfois désigner, par abus de langage, un tube au néon qui a recours au gaz du même nom pour être éclairé. Ce dernier est largement utilisé pour l’éclairage des enseignes. Il faut savoir que le gaz néon ne permet de produire qu’un éclairage rouge. Les autres couleurs proviennent d’autres gaz comme l’argon ou le mercure. En intérieur domestique, les tubes LED sont largement utilisés pour les aquariums.

#2 Quelle température de couleur de choisir ?

Il s’agit d’une caractérisation des sources de lumière comparativement à un matériau qui émet de la lumière uniquement par effet de chaleur, exprimée en Kelvin (K). On parle de température de teinte chaude (température inférieure à 3 000 K) ou froide (supérieure à 3 000 K). Si les tubes à LED sont disponibles dans les mêmes températures que les autres technologies d’éclairage, il faut savoir que les températures les plus froides sont celles qui préservent le mieux les avantages de la technologie LED. Plus la température est chaude, plus les qualités du tube LED seront sacrifiés, notamment au niveau de la puissance lumineuse. Voici les codes couleurs les plus courants :

  • 827 = 2 700 K = Blanc très chaud, présentoir de boucherie ou de boulangerie, éclairage esthétique dans un restaurant ;
  • 830 = 3 000 K = Blanc chaud, dans le hall d’accueil d’un hôtel ou d’un pub ;
  • 840 = 4 000 K = Blanc froid, dans un bureau, supermarché ou showroom ;
  • 865 = 6 500 K = Lumière du jour dans un hôpital, un atelier de fabrication, un bureau…

#3 Quel culot et quelles dimensions ?

Le culot fait référence à l’extrémité du tube qui contient deux broches. A moins de disposer d’un luminaire particulier, on vous recommande d’éviter les culots « exotiques ». Les plus couramment utilisés sont le G5 et le G13 selon ces dimensions :

  • Tube T5 : diamètre de 16 mm avec un culot G5, soit un espace de 5 mm entre les deux broches de contact pour une longueur de 115 ou de 145 cm ;
  • Tube T8 : diamètre de 26 mm avec un culot G13, soit un espace de 13 mm entre les deux broches de contact pour une longueur de 59, 120 ou 150 cm.

Le choix n’est pas seulement celui des dimensions. En effet, le T5 présente un meilleur rendement et une meilleure durée de vie (20 000 heures contre 8 000 heures pour le T8). Le T5 est par ailleurs plus puissant et, à puissances égales, va consommer moins que le T8 (120 W contre 144 W pour le T8). Logiquement, le T5 est plus cher que le T8.

Meilleur prix
Comparer les prix
Critères
Voir plus
Promo -11%
Patientez... Nous cherchons le prix de ce produit sur d'autres sites
Avis Ma Led : 9.3
-
Patientez... Nous cherchons le prix de ce produit sur d'autres sites
Avis Ma Led : 9.3
-
Promo -44%
Patientez... Nous cherchons le prix de ce produit sur d'autres sites
Avis Ma Led : 9.3
-

#4 Consommation électrique

Par rapport aux lampes fluorescentes, les tubes LED réduisent la consommation d’électricité de plus de 50% avec une durée de vie 3 à 5 fois plus élevée. Utilisés dans un contexte industriel, les néons LED permettent de générer des économies supplémentaires en chambre froide car ils produisent une chaleur très raisonnable qui ne nécessite pas un grand ajustement de la température ambiante.

#5 Autres critères d’achat

  • Si vous comptez manipuler ou déplacer votre tube à LED d’un lieu à un autre, optez pour du matériel « Shatterproof ». Il s’agit de tubes en plastique et aluminium, théoriquement incassables.
  • Les tubes à LED les plus récents permettent une belle capacité de gradation, contrairement aux tubes fluorescents qui, lorsqu’ils sont dotés de cette caractéristique, sont plus coûteux et moins performants. Si vous cherchez la gradation, vérifiez que le tube LED choisi est « dimmable » ;
  • Si vous comptez remplacer un tube fluorescent TL, vous devez vérifier le type de ballast qu’il utilise. Avec un ballast conventionnel (ferromagnétique), vous pouvez utiliser un tube à LED standard disposant d’un starter LED. Avec un ballast électronique, vous pouvez opter pour un tube LED sans démarreur. Choisissez de préférence une version HF (Haute Fréquence).

Vous trouverez tout ce qu’il vous faut sur Amazon.fr, Cdiscount.fr, manomano.fr, dans les magasins BUT et dans les enseignes de bricolage.

Notre sélection des néons LED

L’ampoule LED S19 Linolite de Bonlux (7 W)

Ce produit peut remplacer un tube incandescent de 65 W. Avec un allumage instantané, un IRC supérieur à 80 et une durée de vie de quelque 30 000 heures, ce tube néon led est un grand classique. Ce produit est conforme aux normes « CE » et bénéficie d’une garantie fabricant de deux ans.

  • Dimensions : 31 cm de longueur pour un diamètre de 38 mm ;
  • Température de couleur : 6 000 K, idéale pour un espace de travail ;
  • Culot : S19 ;
  • Non dimmable.

Le tube LED T8 Miidex de Vision-EL (18 W)

Ce tube led peut remplacer une ampoule à incandescence de 160 W. Il dispose également d’un allumage instantané, d’un IRC supérieur à 80 et d’une durée de vie 50 000 heures. Ce tube T8 commercialisé à moins de 8 € n’a besoin ni de ballast ni de starter. Pour remplacer votre tube néon classique, nous vous recommandons fortement de faire appel à un professionnel agréé pour supprimer ces deux éléments de votre installation initiale. Attention : ce tube dispose d’un diamètre de 29 mm (et non 26 mm comme la plupart des T8). Il n’est pas compatible avec les luminaires spécifiquement prévus pour les T8 de 26 mm. Faites vos mesures avant d’acheter.

  • Dimensions : 120 cm de longueur pour un diamètre de 29 mm (contrairement aux 26 mm annoncés par le fabricant) ;
  • Température de couleur : 4 000 K, idéale pour un espace de travail ;
  • Culot : G13 ;
  • Indice de protection IP50 (contre la poussière mais pas contre l’eau) ;
  • Non dimmable.
Promo -44%

Le lot de 5 tubes LED T8 G13 de ZoneLED (18 W)

Ce lot de 5 tubes LED fait des émules sur Amazon. Il faut dire que le rapport qualité prix est quasiment imbattable, le tube LED revient en effet à moins de 6,5 €.

  • Dimensions : 120 cm de longueur pour un diamètre de 28 mm ;
  • Température de couleur : 4 500 K, idéale pour un bureau ou un garage de bricolage, également pour un aquarium ;
  • Culot : G13 ;
  • Indice de protection IP20 (contre les particules de plus de 12,5 mm mais pas contre l’eau) ;
  • Non dimmable.

Le tube lumineux guirlande à LED de 24 m

On passe à un registre un peu plus festif avec ce tube lumineux multicolore à moins de 60€ de 24 mètres doté de 8 jeux de lumière avec boîtier de contrôle. Vous aurez le choix entre un éclairage fixe, clignotant, une combinaison, un éclairage en vague ou séquentiel, le mode « Slo Go », l’éclairage en ciselage ou en décélération lente.

Patientez... Nous cherchons le prix de ce produit sur d'autres sites

Attention : certains utilisateurs rapportent des problèmes d’éclairage sur certaine portion du tube après une manipulation hasardeuse. Prenez vos précautions, notamment concernant l’enroulement et le transport.

  • applique-exterieure- murale-led-gu10-economique-design-rectangulaire-double-faisceau-eclairage-jardin-P-10846-2620488_1
  • biard-applique-exterieure-led-hublot-luminaire-eclairage-jardin-9w-e27-econome-en-energie-design-rond-noir-P-10846-2620493_1
  • lampe-solaire-exterieur-3x-luminaire-15-led-detecteur-capteur-de-mouvement-P-1480996-3976417_6
  • eclairage mural securité led
  • projecteur led detecteur
  • eclairage-led-exterieur

Mise à jour 15 août 2021 à 04:12

Focus sur l’éclairage LED pour l’extérieur

Vous l’avez peut-être découvert à vos dépens : les ampoules fluocompactes ne sont pas vraiment amies avec l’extérieur. Elles sont frileuses et peu performantes. L’hiver, elles se détériorent rapidement. L’été, elles ne supportent pas la chaleur frontale et continue. D’un autre côté, des luminaires fluorescents trop puissants peuvent griller les végétaux de votre terrasse. Pour apprécier les joies de l’outdoor, la technologie LED s’impose à tous les niveaux. Voici pourquoi.