La LED: quelle consommation d’énergie ?

Les ampoules sont indispensables à la maison, elles sont utilisées quotidiennement et représentent 10 à 15% de la consommation d’électricité annuelle d’un ménage français.
Plusieurs types d’ampoules sont sur le marché, les ampoules LED étant de plus en plus utilisées pour leurs performances et leur rentabilité.

Qu’est ce qu’une maison bioclimatique ?

Une maison bioclimatique est en fait une construction capable de s’adapter à son environnement. Comme son nom l’indique, c’est une maison écologique capable de puiser dans la nature les ressources nécessaires pour fonctionner, en minimisant son impact. Grâce à cela, vous réalisez des économies d’énergie, mais en contrepartie une maison bioclimatique demeure plus onéreuse à la construction.

Une maison agréable à vivre

Un logement bioclimatique ne contient que très peu d’éléments polluants, de par sa conception. De ce fait, vous bénéficiez d’un logement beaucoup plus sain avec une réduction conséquente des troubles cardiaques et respiratoires. Étant donné que vous vivez dans un intérieur avec un air beaucoup plus sain, vous préservez la santé des occupants de l’habitation. Comparativement à une maison traditionnelle, vous avez une qualité de vie supérieure.

L’avantage économique

  • Bien que la construction d’une maison bioclimatique soit plus onéreuse qu’une maison traditionnelle, c’est une excellente possibilité de réaliser des économies sur le long terme. En moyenne, vous réduisez par cinq l’énergie nécessaire par rapport à un logement classique. Cet avantage se traduit par une facture énergétique beaucoup moins importante, notamment en termes d’électricité et de chauffage.
  • Sur le long terme, vous réalisez des économies importantes et au final la construction d’une maison bioclimatique est en fait moins onéreuse qu’une maison traditionnelle.

Profitez de l’énergie solaire

Pour puiser de l’énergie, la maison bioclimatique s’oriente naturellement vers l’énergie naturelle du soleil. La majorité des pièces de vie est alors orientée pleins sud avec de grandes baies vitrées pour profiter d’un éclairage maximum. C’est une façon agréable de réduire les dépenses énergétiques et lorsque l’ensoleillement ne suffit pas, vous pouvez réaliser des travaux de chauffage solaire ou la mise en place d’un poêle à granulés. Il est également possible de miser sur l’installation de cellules photovoltaïques.

Pendant la période estivale, vous n’avez pas besoin de mettre en place une climatisation, car un système d’aération intelligente et une bonne isolation vous permettront de ne pas subir les chaleurs suffocantes.

Un habitat écologique

Il faut savoir que la construction d’une maison bioclimatique s’effectue avec des matériaux peu polluants. Vous n’aurez donc pas une maison en parpaings, mais plutôt avec une ossature en bois. Le stockage de la chaleur est également plus naturel, ce qui vous invite des dépenses inutiles. Par ailleurs, son recyclage s’effectue plus facilement grâce à l’utilisation des matériaux sains pour sa construction.

Pour aller encore plus loin, il est conseillé d’investir dans un système de récupération d’eau de pluie, ce qui vous permettra d’alimenter votre WC ou de faire une lessive de manière écologique.

Sachez également que différentes aident financières sont possibles lorsque vous souhaitez effectuer des travaux de rénovation énergétique pour avoir une maison bioclimatique. Il s’agit essentiellement du crédit d’impôt, du prêt à taux zéro, des primes énergies et des subventions. Pour en savoir plus, n’hésitez pas à vous rapprocher de l’ANAH.

Conclusion

Bien qu’une maison bioclimatique nécessite un budget plus important au moment de sa construction, vous bénéficiez d’un confort de vie inégalé et votre investissement sera rentabilisé rapidement.

A lire: Quel type d’éclairage led pour votre jardin ?

Energie solaire: Comment optimiser votre consommation ?

L’acquisition de panneaux photovoltaïques permet de produire et d’utiliser votre propre énergie. Il s’agit d’autoconsommation, vous consommez de l’énergie selon la production de vos panneaux solaires, ce qui n’est pas toujours évident quand le soleil se fait timide. Sachez qu’il existe des astuces pour exploiter au maximum l’énergie produite par vos panneaux, en voici quelques-unes.

Synchroniser production et consommation

La production d’électricité varie en fonction de l’ensoleillement qui n’est pas le même selon les saisons, les conditions météorologiques ou le lieu de résidence. En hiver, il est évident que la production d’électricité sera moins conséquente qu’en été. Ainsi, si vous ne produisez pas assez d’électricité, votre fournisseur vous alimentera selon ses tarifs. Au contraire, le surplus d’électricité sera revendu à un gestionnaire d’électricité. Dans les deux cas, vous ne serez pas gagnant, car les tarifs auxquels vous achèterez de l’électricité seront plus élevés que ceux auxquels vous la revendrez.

Pour optimiser votre consommation, il est donc essentiel de connaître les moments où vos panneaux produisent le plus.
Vous pouvez utiliser des collecteurs de données à connecter à votre compteur de production (ou onduleur) afin de savoir quel est le meilleur moment pour utiliser vos appareils.

Généralement, les panneaux produisent beaucoup entre 11h et 15h. À ce moment-là, utilisez vos appareils électroménagers :

  • machine à laver ;
  • lave-vaisselle ;
  • sèche-linge ;
  • chauffage ;
  • climatisation.

Chargez vos appareils :

  • smartphones ;
  • tablettes ;
  • ordinateurs portables.

Pour économiser un maximum d’énergie, adoptez des gestes simples : ne laissez pas vos appareils en veille (box, TV…), débranchez-les.

La domotique

La domotique est une technologie permettant de piloter les appareils énergivores à distance, afin de les mettre en marche au moment où les panneaux produisent le plus. Un boîtier connecté à des prises intelligentes et relié à vos appareils permet d’évaluer les pics de production d’électricité. Une interface numérique vous donne connaissance des données de productions et de consommation afin que vous puissiez vous-même piloter vos appareils à distance, au meilleur moment de la journée.
Ce système est particulièrement efficace lorsque vous êtes absent ou au travail, il permet de consommer intelligemment.

La domotique permet de gérer :

  • les appareils électroménagers ;
  • le chauffage ;
  • la climatisation ;
  • le chauffe-eau ;

Les moyens de stockage

Les batteries domestiques permettent de stocker l’excédent d’énergie afin de l’utiliser quand vous le souhaitez, entre autres la nuit. En revanche, c’est une alternative qui reste coûteuse, donc pas très rentable, mais aussi pas très écolo.

Sachez que le chauffe-eau électrique est un système très efficace pour stocker de l’énergie. Programmez son déclenchement en journée afin qu’il profite pleinement de l’énergie produite pas les panneaux solaires, le surplus d’électricité sera redirigé vers le cumulus.

Pour augmenter votre autoconsommation, il est essentiel de connaître les moments durant lesquels les panneaux photovoltaïques produisent le plus. En adoptant de bons gestes et investissant dans un matériel intelligent, vous profiterez au maximum de l’énergie solaire, ferez de belles économies et du bien à la planète en réduisant l’empreinte carbone.

A lire: Tout savoir sur le nouveau compteur Linky

Tout savoir sur le nouveau compteur communiquant Linky

Le compteur Linky est un équipement déployé par le gestionnaire du réseau de distribution d’électricité, c’est-à-dire Enedis. Il s’agit d’un compteur intelligent qui a pour objectif de remplacer progressivement les anciens compteurs. Mais son installation vous permet de profiter d’avantages supplémentaires, notamment dans le suivi de votre consommation et dans la gestion de votre contrat d’électricité.

Comment faire des économies d’énergie chez soi ?

Les foyers possèdent de multiples équipements que nous utilisons au quotidien. Entre chauffage et appareils énergivores, la facture peut vite être salée. Sachez que réduire sa consommation énergétique chez soi est possible, voici quelques conseils.

Le chauffage

Le chauffage fait partie des éléments qui consomment le plus dans une maison. Il est donc important de bien régler la température de votre intérieur afin de ne pas faire grimper la facture inutilement. En effet, en baissant la température d’un seul degré, vous ferez des économies de 5 à 10% !
Voici les températures idéales par pièce :

  • 19 °C dans un salon ou un bureau ;
  • 16 °C dans une chambre ;
  • 22 °C dans une salle de bain quand elle est occupée. Baissez la température quand vous en sortez.

Conseil : fermez les pièces que vous n’utilisez que très rarement comme les chambres d’amis ou la buanderie. Cela permettra de réduire la superficie de votre habitation, la chaleur sera moins diffusée et vous ferez des économies.

Idem en été avec le climatiseur qui est un appareil très énergivore, éteignez-le durant vos absences et entretenez-le régulièrement.

Faire des travaux de rénovation

Si l’isolation de votre logement est mauvaise, il serait judicieux d’entamer quelques travaux de rénovation comme l’isolation des combles.
Près de 30% de chaleur se perd par la toiture. Les murs mal isolés sont responsables de 25% des perditions. Enfin, les planchers peuvent entraîner environ 7% des pertes et rafraichir considérablement le sol.

Mettez-vous au bricolage et calfeutrez vos prises électriques, car oui, il est possible que l’air les traverse si elles sont anciennes.

Il en va de même pour les canalisations mal isolées qui causent une importante perte calorifique. Pour y remédier, faites isoler vos conduites grâce au calorifugeage, les déperditions seront ainsi réduites par six.

Pensez aussi à détartrer vos tuyaux. Le tartre est responsable d’une hausse de consommation énergétique à hauteur de 9% par an.

Réparez les fuites d’eau qui sont la cause de gaspillage de plusieurs litres d’eau par mois.

Changez vos équipements

Optez pour un chauffe-eau thermodynamique, une pompe à chaleur, des panneaux solaires… Ces équipements représentent certes un investissement, mais seront vite rentabilisés par les économies réalisées.

Passer au gaz propane est avantageux, car il permet de fournir les principaux usages domestiques : cuisson, chauffage et eau chaude. De plus, il est plus respectueux de l’environnement en émettant moins de CO2 que d’autres énergies.

Pour ce qui est de l’éclairage, remplacez vos ampoules classiques par des ampoules LED. Elles sont plus performantes, plus durables et écologiques.

Sachez que vous pouvez disposer d’aides de l’État si les travaux envisagés sont trop onéreux.

Les petits gestes du quotidien

Débranchez vos appareils durant la nuit pour éviter les consommations fantômes (télévision, box internet, console de jeux…).

Privilégiez le mode éco de votre lave-vaisselle et machine à laver.

Lavez votre linge à 30 °C pour réduire la consommation.

Prenez des douches au lieu de bains.

Entretenez votre équipement :

  • dégivrez régulièrement votre réfrigérateur ;
  • purgez et nettoyez vos radiateurs ;
  • faites intervenir un professionnel sur votre chaudière ou pompe à chaleur ;
  • nettoyez régulièrement vos appareils électroménagers.

Vous connaissez désormais les trucs et astuces pour diminuer votre consommation énergétique. Quelques gestes au quotidien, de bons équipements associés à un peu de motivation vous permettront de voir la facture s’alléger. De plus, vous ferez du bien à la planète !

Pourquoi des panneaux solaires thermiques ?

Les avantages des panneaux solaires thermiques

De nos jours, réaliser des économies d’énergie est un impératif face à la hausse constante du prix de l’énergie, mais également pour prendre soin de la planète. Dans cette optique, la mise en place de panneaux solaires thermiques prend tout son sens afin de bénéficier d’une électricité pas chère.

Une production d’énergie économique

Le premier avantage repose sur le fait que l’énergie solaire demeure gratuite. Grâce à la mise en place de panneaux solaires thermiques, vous allez pouvoir espérer des économies importantes, sans faire la moindre concession sur votre confort. Avec ce dispositif, vous n’aurez aucun mal à chauffer de l’eau chaude sanitaire en utilisant un équipement solaire individuel. Mais il est également possible d’utiliser un système solaire combiné et dans ce cas-là les capteurs thermiques participent à la production de l’énergie nécessaire pour votre chauffage.

Une énergie plus écologique

  • Le deuxième avantage de l’énergie solaire est le fait qu’elle soit non polluante et inépuisable. En effet, il n’y a aucuns frais de transport et vous réduisez grandement votre dépendance énergétique vis-à-vis des énergies fossiles.
  • Enfin, vous limitez grandement les émissions de gaz à effet de serre. Donc si vous êtes un minimum soucieux du bien-être de la planète en adoptant des solutions écologiques, il est impératif de mettre en place des panneaux solaires thermiques dans le cadre d’une construction neuve ou bien si vous entreprenez des travaux de rénovation.

La possibilité de mettre en place des capteurs solaires très facilement

Peu importe la localisation géographique de votre habitat, la mise en place des capteurs solaires thermiques demeure parfaitement possible et vous allez pouvoir réaliser des économies d’énergie. Que vous soyez dans une région ensoleillée ou froide, l’installation demeure parfaitement envisageable. Mais sans surprise, plus vous serez dans une région ensoleillée, plus le taux d’économie sera conséquent. Cependant, il est toujours important de respecter certaines préconisations concernant l’inclinaison et l’orientation des panneaux solaires pour avoir une production d’énergie efficiente.

Un minimum d’entretien

L’entretien des panneaux solaires thermiques demeure minime. Cependant, il ne faudra pas uniquement vous contenter d’une bonne averse. Un entretien régulier est alors nécessaire en utilisant simplement une éponge douce avec de l’eau déminéralisée. Ainsi, vous enlevez n’importe quelles impuretés pouvant malheureusement perturber votre rendement. Après votre installation, n’hésitez pas à souscrire à un contrat d’entretien auprès d’un professionnel.

La mise en place d’une régulation intelligente

Le principe de la régulation repose sur le fait de donner la priorité à l’énergie solaire quand celle-ci demeure disponible. Si vous n’avez pas un ensoleillement suffisant, la production de chaleur sera directement fournie par la pompe à chaleur ou par la chaudière. Mais lorsque vous avez un ensoleillement suffisant, ce seront alors les panneaux solaires thermiques qui prendront le relais.

La conformité des panneaux solaires face aux exigences de la réglementation thermique

Toutes les constructions neuves concernées par la norme RT 2012 doivent utiliser au minimum une source d’énergie renouvelable. Sachez que la mise en place des capteurs solaires thermiques répond parfaitement à cette obligation.

Donc si vous souhaitez profiter des nombreux avantages de ce type d’installation, n’hésitez pas à vous rapprocher d’un professionnel près de chez vous.