Dossier complet: Les ampoules halogènes

Dossier complet: Les ampoules halogènes

L’éclairage dans une maison est indispensable. La célèbre ampoule à incandescence est interdite à la vente depuis 2013 pour être remplacée par l’ampoule halogène, plus durable et dont la luminosité et le rendu de couleur sont excellents.

Le fonctionnement d’une ampoule halogène

Le fonctionnement d’une ampoule halogène est similaire à celui d’une ampoule à incandescence classique. La même technologie est utilisée, un filament métallique porté à incandescence créer la lumière.

Au fil des utilisations, le filament d’une ampoule à incandescence perd des atomes de métal qui se déposent sur les parois internes du verre et le noircissent.
L’ampoule halogène est composée de verre quartz, plus résistant à la chaleur. Elle est remplie d’un gaz halogéné (iode ou brome) capable d’emprisonner les particules et ainsi éviter leur dépôt sur les parois du verre. Cette réaction chimique forme un halogénure de tungstène qui se redépose sur le filament et le protège, prolongeant ainsi sa durée de vie.
Porté à une plus haute température, le filament tungstène produit une lumière plus éclatante. Une ampoule halogène présente 30% d’efficacité lumineuse en plus qu’une ampoule classique.

Avantages :

  • allumage immédiat ;
  • éclairage de qualité ;
  • durée de vie de 2000 à 5000 heures ;
  • recyclable (aucun gaz dangereux).

Inconvénient :

Cette ampoule dégage de la chaleur et ne doit pas être placée à proximité de matériaux inflammables, comme des rideaux. Vous devez aussi être prudent lorsque vous la manipulez au risque de vous brûler.

Attention : outre le fait que vous puissiez vous brûler en touchant l’ampoule avec vos doigts, vous pourriez la fragiliser. En effet, le dépôt de gras provoque une réaction chimique avec le verre quartz. Si vous l’avez touchée, nettoyez-la avec un chiffon imbibé d’alcool à brûler avant de l’utiliser.

Une ampoule halogène, pour quelle pièce ?

L’ampoule halogène produit une lumière chaude et belle, elle s’installe un peu partout.
Vous pouvez l’utiliser dans la cuisine, dans la salle à manger, dans le salon ou les lieux de passage, comme les couloirs.

Un variateur de lumière permet de jouer avec les intensités d’éclairage, plus ou moins tamisé, il a toute sa place au milieu d’un salon sous forme de lampadaire.

L’ampoule halogène est résistante au froid et s’utilise aussi très bien en extérieur, dans une allée ou sur une terrasse. Vous pouvez également l’utiliser en guise de détecteur de présence.

L’ampoule halogène, interdite ?

Même si l’éclairage d’une ampoule halogène est éclatant, elle est très énergivore et donc pas très écolo. En effet, 90 à 95 % d’énergie sont générés pour la production de chaleur et non pour l’éclairage. La commercialisation des halogènes est interdite depuis le 1er septembre 2018 pour laisser place aux ampoules LED. Ces dernières sont beaucoup plus économiques, durables, mais aussi écologiques en permettant de réduire les gaz à effet de serre.

Si vous avez encore des ampoules halogènes chez vous, il ne vous est pas interdit de les utiliser. Vous pourrez les remplacer par des LED quand elles auront grillé.

Sachez que certaines ampoules halogènes sont encore commercialisées : les ampoules de four ou à basse tension.
Il existe également des ampoules halogènes éco. Elles consomment 20 à 30 % de moins qu’une ampoule halogène classique, durent plus longtemps tout en produisant le même éclairage.

L’ampoule halogène présente plusieurs avantages, elle offre une belle lumière, mais aussi un bon rapport qualité-prix. Aujourd’hui interdite à la commercialisation pour son côté énergivore, elle est petit à petit remplacée par l’ampoule LED, une technologie économique, écologique et durable.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *